Sur les starting blogks

Aéroport de Roissy CDG: terminal 2C. arrivée : 30 °C 18h on transpire à mort, un monde de ouf, une vraie fourmillière…. de scooters (5 personnes sur les scoots). La ville sans code de la route. On arrive chez GP, coup de la douche froide + du locker. Soir ballade en centre ville + concert + bouffe, le centre ville les mutilés. 1ère leçon, réapprendre à traverser la route. Klaxons
Nuit : le coq, couché à 3h du mat et réveillé à 3h30 par ce con de coq.
réveil à 7h pour aller chercher florent à l’aéroport, yann ne se fera pas avoir une seconde fois par la douche.
PS: je comprends hyper bien le vietnamien
Florent à l’aéroport: file faire son visa, n’est pas sur de pouvoir nous retrouver ni son passeport, ni nous.
arrivée à HCMV, on part manger dans un petit boui boui (photos) – avec mon GP qui pense qu’on reviendra tous ici en sachant parler vietnamien) et l’aprem, ballade en centre ville prendre la température de la vie vietnamienne en journée. des marchands à perte de vue accostant yann et florent avec leurs bonnes gueules de touristes. « What are you looking for? »
Magnifiques caleçons de yann acheté dans la rue (Calvin Klein, Burberry) aux magnifiques couleurs chatoyantes. Pour info, le caleçon proposé à 45000 dongs par le commerçant a pu être négocié à 33000 l’unité (1,20€ le caleçon, MST comprises).
Emmerveillement face au génie électrique l’EDF local est à la pointe de la technologie sans fil… ou pas !
mon oncle et ma mère visitant toutes les chambres d’un hôtel pour finalement se rabattre sur une chambre au 7° étage avec coton-tige inclus. 1er cours de vietnamien pour Flo et Yann lorsque de memoire de franco-vietnamien « Tropicana resort » semble se traduire par « liêm huynh van ».
Nous voilà 11 fois millionnaires.
préparation de nos sacs de backpackers, on commence à comprendre qu’on va vraiment en chier pour le voyage.
4 cartes de meme couleurs et c’est la revolution Flo prend la main sur le blog:
Charge comme des mulets on descend la pente raide des escaliers du grands pere de Liem pour se retrouver pour la premiere fois en roue libre dans les rues overcyclomotorisees de HCMC. Direction ? L’hotel reserve 2 heures avant et situe a 200 metres. C’est avec joie que l’on retrouve la chambre 702 debarasse de son coton tige ornemental.

Commentaires:

Les commentaires sont desactivés.


»