L’ Halong Bay

3 heures de route vers Halong Bay a contre courant de camion, motocyclette, humains, chiens, pouss pouss, porteurs de fruits, gamins jouant au foot sur la voie rapide et autres obstacles divers. C’est les championnats internationaux de slaloms de bus. Embarquement sur le Star Ocean ???, remise des clefs et Yann se retrouve dans la chambre du capitaine, a la poupe du bateau avec balcon prive et un lit assez grand pour accueillir une dizaine de petites suisses. Pendant ce temps la a fond de cale sur le flan tribord et avec son relants de rat creve, voila la chambre 105 qui accueille les matelots Liem et Flo. Un nettoyage en regle est donc conseille a l’equipage. On discute sur le balcon du capitaine avec Aurelie la petite suisse au regard affame autour de cafes et chocolat chauds. La temperature n’est pas tres eleve. Coups de fils et textos s’enfilent pour souhaiter un joyeux noel a nos petites familles.
Arrivee aux grottes illumunees d’Along Bay nous admirons l’inventivite des vietnamiens en decouvrant des formes diverses parmis la roche . Il en va d’un buddah rieur, a des tigres en rut, elephants en lutte, des dragons aux plafonds, des tortues geantes, un penis geant dont les projectiles on creuse le plafond et un magnifique …. « pupitre » qui nous donne envie à yann de faire de beaux discours.
Quelques « Buy from me » shop semble s’etre perdu sur ces hauteurs troglodytes surplombant la bay. C’est sous le regard d’affames pingouins poubelles que nous serpentons donc ce monde imaginaire. Les photos se revelent etre compliquee pour les caledoniens tandis que les pauses romantiques pleuvent entre liem et le guide. Avec la main sur l’epaule a l’appui s’il vous plait !!!
Une demi-heure de Kayak autour d’un ilot sous un ciel voile finit de consommer les activites d’exterieurs prevues pour ces deux jours. C’est definitevemene la mauvaise saison pour visiter la baie d’Halong et le tour organisee avec Trekking Travel n’est peut etre pas la meilleure option…. On annotera que meme sur ces eaux sauvages, quelques villages de pecheurs flottants ont élu domicile. Les enfants jouent a « Hello » cache cache entre les filets de peche et les pirogues. Des epiceries fines font le voyage a la rame depuis les habitations de polystyrene et de tolles jusqu’au dizaines de cruise boat et les kayaks des touristes. Decidement le « Buy from me » national shop s’adapte a tout les environements.
On retourne a bord, la nuit tombe vite pendant que nous prenons les dernieres photos du paysage. Manger est gratuit, mais boire c’est une autre histoire. En toute « logique » une taxe « pour toi touriste » a ete decrete sur le transport et la consommation de toute substance a caractere liquide… sauf l’eau de mer cependant !!! Quelques bieres et grains de riz plus tard, Liem refait ses bandages de loups des mers et nous invite a participer a la « Karaoke & Massage » Party organise par son pote le guide.
Les rocks stars defilent sur scene, les tubes s’enchainent, le public en delire se fait masser les orteils. Hongrois, Japonais, Francais, Australiens, Suisse, Anglais, Belges sont autant de nations ici assemblees pour assister a ce gig de folie.Le guide reste tout de meme decu de ne pas avoir entendu la version de « Pretty Boy » interprete par Liemoy. A minuit la majorite des cingles de cet equipage decide de plonger dans les eaux froides de notre mouillage. Liem a la poursuite du string d’Aurelie en oublierai presque et la temperature de l’eau et la blessure de son bras droit. Yann et Florent qui comme chacun le sait sont des poules mouillees ne ressentent donc pas le besoin de se faire une chair de poule. Un hongrois degringole les escaliers sur le cul, l’anglaise sous le poids des annees pene a remonter, Liem grelotte, le whisky revigotte et les chants de marins viennent finalement bercer le sommeil de l’equipage au complet. Seuls quelques irresistibles hongrois et un Liem chassant de nuit photo shoot encore jusqu’a pas d’heure.
C’est en faisant escale a l’Arrivee, que le pont du bateau est finalement baigne de rayon de soleil. Ce trip a la baie d’Along est decidement maudit. Une balade pour admirer les lotissements de la station balneaire en construction et flaner dans un parc a theme ( un vrai cette fois ci) a moitie abandonne. La grande surprise de ce Flusturn Paradise, ne reside pas dans les fakes des personnages Walt Disney (made in Vietnam) mais dans les fakes crocodiles. Sous leurs allures de statues de cires et de pierres ils se revelent etre de chair et de sang froid, pret a digerer le touriste trompe. D’ailleurs sans le vietnamien present dans l’enceinte de ce petit amphiteatre de spectacle a sensation, Flo et Yann auraient surement rattrape et supasse Liem au compte des points.
Remis de nos frayeur nous bouclons la visite et revenons dejeuner et payer nos taxes sur le cruise boat. Puis avant que notre BGV (bus a gande vitesse) ne viennent nous attrapper au vol nous nous dorons la pillule au soleil.
Cette croisiere nous aura donc laisse un gout sale dans la bouche, une odeur de rats dans les narines, la caresse d’un guide sur l’epaule, et un moindre emerveillement dans les yeux.

Commentaires:

Les commentaires sont desactivés.

«
»